30 ans d'expérience
au service des usagers...

CSAPA - L'activité à la maison d'arrêt


Deux professionnels du CSAPA interviennent à la Maison d'Arrêt de Blois auprès des détenus présentant une addiction :

 

Prise en charge psychologique

 

La psychologue intervient à la maison d'arrêt de Blois à raison de trois heures tous les quinze jours. Elle y accueille en entretien individuel des hommes incarcérés (prévenus et détenus), consommateurs de substances illicites et désireux d'un soutien psychologique.

 

Le suivi se décide avec le patient lors d'une première rencontre née de l'orientation de l'équipe du C.M.P (Centre Médico-Psychologique) qui réalise l'accueil des entrants au sein de la Maison d'Arrêt de Blois.

 

La psychologue aborde avec le détenu son parcours de vie et invite à donner du sens à l'entrée des produits psychoactifs dans celui-ci.

 

Elle est attentive à l'état psychologique du détenu, celui-ci étant soumis à une situation de stress mental important du fait de l'enfermement et de la promiscuité. Les risques suicidaires sont ainsi évalués, parfois une surveillance accrue est sollicitée pour un détenu.

 

Des rencontres entre les professionnels du CMP, de l'ANPAA 41 et de VRS, intervenant dans le cadre de l'Unité Sanitaire, sont organisées une fois par mois afin d'harmoniser les suivis, de travailler les orientations des nouveaux entrants et d'échanger sur la situation des patients.

 

Bureau psychologique

 

Préparation des projets de soins à la sortie de détention

 

Depuis février 2012, une éducatrice spécialisée du CSAPA intervient à la Maison d'Arrêt de Blois  auprès d'hommes majeurs. Elle accompagne les personnes incarcérées ayant des usages de produits psychoactifs (cannabis, alcool, stupéfiants…) qui leur posent problème en vue de préparer la sortie de détention.

 

Ce poste a été créé suite au plan gouvernemental 2012-2014, en vue de maintenir la continuité des soins entre  l'intérieur et l'extérieur de la maison d'arrêt, avec la nomination par les Agences Régionales de Santé, de CSAPA référents dans chaque département de France, dont VRS à Blois.

 

Dans ce cadre, l'éducatrice s'assure de maintenir la cohérence de l'ensemble des projets en lien avec les professionnels de l'Unité de Consultation et de Soins Ambulatoires (UCSA) et du  Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation (SPIP), et d'entreprendre si nécessaire les démarches liées à une sortie facilitée (administratives, accès aux droits, hébergement...).

 

Enfin, en vue de maintenir le lien entre l'intérieur et l'extérieur de la maison d'arrêt, la professionnelle accompagne et organise les relais avec les dispositifs extérieurs tels que les centres de soins, les dispositifs de cure, les dispositifs d'hébergement et de suivi social.